Cour de Rohan

Ajouter aux favoris, modifier, noter ? Connectez-vous →



Partager

En contexte dans le parcours : Saint-Germain - Odéon : chic et éternel

(Depuis l'étape : Musée Dupuytren). Descendez la rue de l'Ecole-de-Médecine et tournez à gauche dans la petite rue Antoine-Dubois. Traversez la rue Monsieur-le-Prince, puis empruntez la rue Casimir-Delavigne jusqu'à la place de l'Odéon. La rue de l'Odéon, en face du théâtre, vous ramènera au boulevard Saint-Germain, que vous traverserez de nouveau, au niveau de la station de métro Odéon et la petite esplanade qui est l'un des points de rendez-vous les plus prisés des parisiens. Dirigez-vous vers la rue Danton mais tournez à gauche dans la rue de l'Eperon puis immédiatement à gauche encore dans la rue du Jardinet qui débouche dans la cour de Rohan.

Par iperiago le - Modifié le

Il semble que ce contenu n'ait pas été modifié depuis quelque temps. N'hésitez pas à nous indiquer s'il nécessite une mise à jour. Signaler une erreur
Le lieu

En réalité une succession de trois petites cours, la cour de Rohan (son nom dérive de l'altération de Rouen, en raison de l'hôtel de l'Archevêque de Rouen, tout proche) est un espace isolé au cœur d'un quartier bouillonnant. L'accès n'est possible que via la cour du Commerce-Saint-André ou la rue du Jardinet.

On y trouve un puits équipé d'une margelle à gargouille et d'une poulie (1ère cour en partant de la rue du Jardinet), un "pas-de-mule" (montoir servant à se hisser sur sa monture, destiné surtout, à l'époque, aux personnes âgées et aux dames) en fer forgé (2e cour), le dernier visible dans Paris, et un fragment de l'enceinte de Philippe-Auguste (3e cour) , fortification datant de la toute fin du XIIe siècle et du tout début du XIIIe siècle.

L'ensemble compose un lieu très agréable, et peu connu.

Par iperiago le - Modifié le - Signaler une erreur
Commentaires