Ancien château des Ternes

Ajouter aux favoris, modifier, noter ? Connectez-vous →



Partager

En contexte dans le parcours : Luxe et vie de quartier entre 8e et 17e

(Depuis l'étape : Église Sainte-Odile). Depuis la porte de Champerret, prenez l'avenue de Villiers jusqu'à la place du Maréchal-Juin. Sur cette place, repérez le restaurant Dessirier. Quel célèbre chef en est à l'origine ? C'est facile, la réponse est indiquée sur l'enseigne du restaurant. Notez son prénom, il vous servira d'indice. Empruntez ensuite la promenade Péreire vers la porte Maillot, jusqu'à la rue Lebon qui vous mènera jusqu'au marché des Ternes puis rue Pierre-Demours, où vous tournerez à gauche.

Par iperiago le - Modifié le

Il semble que ce contenu n'ait pas été modifié depuis quelque temps. N'hésitez pas à nous indiquer s'il nécessite une mise à jour. Signaler une erreur
Amusez-vous à résoudre...
  • La fausse pervenche

    Elle est un trompe-l'œil dans la rue Bayen, en se dirigeant vers l'ancien château des Ternes depuis l'avenue Niel. A vous de la trouver.

Vous avez trouvé ? Vous êtes sur place ? Prenez des photos et déposez-les !

Se repérer sur la page de l'itinéraire →
Le lieu

Du château, dont les origines remontent sans doute au XVe siècle, il ne reste plus grand chose. Au XVIIIe siècle, pourtant, celui-ci connût son apogée, et c'est de cette époque que date le bâtiment de la rue Pierre-Demours, littéralement traversé aujourd'hui par la rue Bayen, qui en est la seule trace.

Ce corps des logis percé par la rue est peut-être une curiosité, mais ne doit pas masquer le charme du quartier actuel, et notamment les alentours du marché couvert des Ternes (8 rue Lebon), moins prestigieux que le marché Poncelet tout proche, mais néanmoins une valeur sûre.

En savoir plus sur...
  • Chez Kim, le bistrot du marché (des Ternes) - Faites une petite escale au 8 bis rue Lebon, dans ce petit bistrot du marché où vous pourrez déguster d'excellents produits et une délicieuse cuisine fusion française-coréenne exécutée par le jeune chef coréen Kim. Le tout dans une ambiance conviviale d'habitués.
Par iperiago le - Modifié le - Signaler une erreur
Commentaires